Des nouvelles de l'ENSC

24 Sep
2015
Des nouvelles de l'ENSC

L'ENSC change et évolue au fil des années et des promotions. Beaucoup de chemin a été parcouru depuis ses débuts dans les couloirs de l'université. A l'occasion de la rentrée 2015, nous avons demandé à Benoit Leblanc, directeur adjoint de l'ENSC, de nous parler un peu de l'école et de cette nouvelle promotion 2018.

Comme tous les mois de septembre, la rentrée a bien eu lieu à l'ENSC, et c'est la promo 2018 qui vient de rejoindre la formation d'ingénieur en cognitique. Arrivée en force devrait-on dire car avec les MP-PSI-PC (le concours "polytech" a maintenant un accès commun aux trois prépas), les DUT ou Licence, les prépas intégrées (INP, Bordeaux, Pau) et les Khâgnes du tout nouveau concours GEIDIC (commun avec l'UTT, l'ENSIM, l'EPITA et l'ENSC), ce sont maintenant 68 élèves-ingénieurs qui composent la 1A, en presque égalité H-F (36 garçons, 32 filles). Les anciens écarquillent déjà leurs yeux : 68 en 1A, 58 en 2A et 48 en 3A : mais comment font-ils pour tous tenir dans le couloir ? La réponse tient dans le fait que maintenant nous avons plusieurs couloirs ! Cela laisse même un peu de place pour des entreprises : des start-up qui nous rejoignent et des spin-off qui se constituent sur les activités de l'école. Des noms comme Yumaneed, Akiani, iUserLab, Brainify, Ersya, Displayce s'ajoutent maintenant aux termes barbares comme cognitique, affordance, utilisabilité ou anthropotechnie que se doivent d'apprendre les nouveaux cogniticiens de l'ENSC. Cet éco-système est tellement prometteur qu'une délégation du ministère de la recherche venue nous rendre visite en juillet voudrait en faire un modèle de l'interdisciplinarité et du transfert technologique !

Une rentrée sur les chapeaux de roue, et l'année 2015 n'est pas finie !

--- Benoit Leblanc, directeur adjoint de l'ENSC

 

Merci à Clément Sanquer (promo 2016) pour la photo de converture.

Réseaux sociaux

  • Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

  • Aucun commentaire trouvé.