Témoignage : Lucie la globe-trotteuse

28 Apr
2020
Témoignage : Lucie la globe-trotteuse

Pour ce troisième témoignage de la série, Lucie Lévêque (promotion 2015) nous parle de ses aventures autour du monde et de l'année qui a changé sa vie ...

Bonne lecture !

ME, MYSELF & I

C’est au cours de ma deuxième année à l’ENSC que ma vie a changé. Mais, avant cela, laissez-moi me présenter : Lucie Lévêque, promotion 2015 (Ada Lovelace), 28 ans, globe-trotteuse, et cat loveuse. Avant d’entrer à l’École, j’ai passé deux ans en prépa Maths Sup /Maths Spé au Lycée Chateaubriand - Chatô pour les intimes - à Rennes.

Ce petit post s’adresse à qui souhaite le lire, peut-être plus particulièrement aux « jeunes » étudiants cogniticiens en recherche d’inspiration pour leurs stages et futurs projets professionnels ! N’hésitez d’ailleurs pas à me contacter par mail (lucie.leveque@ensc.fr) ou via LinkedIn (https://www.linkedin.com/in/lucie-leveque/) au besoin.

UN PARCOURS QUELQUE PEU ATYPIQUE…

J’ai mentionné la 2A, mais pourquoi ? Pour deux raisons.

Tout d’abord, car j’ai eu la chance de passer mon premier semestre à l’Université Laval, à Québec. Ce fut pour moi la découverte d’une culture, d’un pays, d’un continent ; ainsi que le début d’une profonde histoire d’amour avec les voyages (j’en profite pour glisser le lien de mon blog en passant : www.myatlas.com/LuLvk).

Ensuite, car j’ai effectué un stage de quatre mois au LARIS (Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes), au sein du Centre Hospitalier Universitaire d’Angers. C’est là que j’ai trouvé ma passion, ma vocation : la recherche en imagerie médicale… ou, plus précisément (dans mon cas), l’étude de l’utilisabilité d’images et de vidéos par des experts médicaux dans le contexte de la télémédecine.

J’ai d’ailleurs, en parallèle de ma 3A, suivi un Master 2 en Signaux et Images en Biologie et Médecine à la Faculté de Santé d’Angers. Ce double cursus m’a amenée à poursuivre ma recherche dans ce domaine avec un doctorat à Cardiff University, au Pays de Galles. J’y ai travaillé sur deux aspects complémentaires de l’expérience visuelle en imagerie médicale : l’évaluation subjective et objective de la qualité d’images et de vidéos (à l’aide d’entretiens semi-structurés, de questionnaires, et de métriques perceptuelles), et l’attention visuelle (en utilisant l’oculométrie et les cartes de saillance).

J’ai ensuite obtenu mon premier poste en tant qu’enseignante-chercheuse à Xi’an Jiaotong- Liverpool University… en Chine ! Folle, moi ? Peut-être ! J’y ai donné des cours d’Interaction Homme-Machine, et de Bases de Données, devant une classe de 250 étudiants (OMG). Pour info, je suis désormais de retour (provisoire ?) en France, et ce depuis quelques mois, et travaille comme Chargée de Recherche à l’Université Gustave Eiffel, à Lyon. Je dis bien « provisoire » car on ne sait jamais où les rencontres peuvent nous porter ! 

TAKE-HOME MESSAGE

Long story short : profitez de ces années formatrices pour saisir les opportunités qui s’offrent à vous. Qu’il s’agisse d’échanges universitaires, de stages, d’emplois à l’étranger… tous ne vous apporteront que de superbes expériences.

Découvrir, échanger, rencontrer. S’ouvrir aux autres, s’ouvrir au monde. <3

 

Réseaux sociaux

  • Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

  • Aucun commentaire trouvé.